Le 21 avril prochain se tient le premier pgDay Paris: une conférence PostgreSQL d’une journée complète. Il s’agit de 8 conférences sur votre base de données préférée par des conférencers internationaux, incluant des retours d’expérience et une analyse de l’utilisation des derniers développements en cours dans notre projet de base de données préféré.

*pgDay Paris, 21 avril 2015 : 8 conférences PostgreSQL*

Pour 65 € l’accès à la conférence inclut les pauses cafés (avec thé, eau, biscuits, etc) et le déjeuner sur place (repas complet servi à table).

Demandez le programme !

Le programme de pgDay.paris est publié et sa lecture permet de positionner pgDay Paris comme une conférence PostgreSQL incontournable en France.

Nous commencerons avec une présentation de l’utilisation de PostgreSQL dans le groupe ADEO, dont vous connaissez certainement plusieurs des enseignes : les magazins Leroy Merlin, Brico Center ou encore weldom font partie du groupe. Leurs logiciels de caisse utilisent PostgreSQL afin de ne jamais perdre une transaction de paiement !

Ensuite Stéphane Schildknecht nous détaillera un cas d’usage intéressant de PostgreSQL avec de la réplication Slony. Puis Magnus Hagander, committer PostgreSQL et membre de la Core Team du projet, viendra nous présenter les nouveautés de PostgreSQL 9.5, qui va bientôt entrer en période de béta.

Le projet Open Source ToroDB nous sera ensuite présenté par son auteur principal, Álvaro Hernandez. Il s’agit d’une implémentation complète du protocole MongoDB qui utilise PostgreSQL afin de gérer ses données. Pour tout ceux qui se posent la question du NoSQL à comparer au relationnel, ToroDB apporte une réponse intéressante tant du point de vue de l’utilisation en tant que développeur que des performances (volumes stockés, temps d’insertion ou manipulation des données, temps d’exécution des requêtes).

Ensuite Grégoire Hubert viendra lui-même présenter POMM, une approche moderne d’intégration de la base de données et du code orienté objet. Cette approche permet de dépasser les limitations classiques des ORMs et d’utiliser l’ensemble des fonctionnalités du moteur de base de données utilisé !

Nous parlerons égalemment des nouveaux projets de réplication intégrés à PostgreSQL, BDR pour Bi-Directional Replication. Développeur au coeur du projet, Petr Jelinek interviendra afin de montrer comment les solutions BDR et UDR peuvent être utilisées pour résoudre des problématiques classiques de Haute Disponibilité des services et des données avec PostgreSQL.

Les Systèmes d’information géographique seront à l’honneur avec Vincent Picavet, contributeur à PostGIS, qui viendra nous expliquer ce que l’on peut faire de PostgreSQL avec les extension GIS.

Nous terminerons cette journée riche en conférences avec une présentation des progrès de PostgreSQL dans le passé et à l’avenir, ainsi qu’une analyse du positionnement de notre Système de Gestion de Données Relationnelles préféré. Simon Riggs contribue à PostgreSQL depuis plus de 10 ans et a développé des fonctionnalités essentielles : Point In Time Recovery, Hot Standy, Synchronous Replication sont quelques exemples. Il dirige l’effort de développement de l’avenir de la réplication dans PostgreSQL avec Logical Decoding en 9.4 et Bi-Directional Replication. Committer PostgreSQL très actif, DBA certifié Oracle® et Teradata, Simon est le conférencier idéal lorsqu’il s’agit de positionner PostgreSQL dans le contexte actuel.

Conférence

La conférence pgDay Paris aura lieu le 21 avril prochain au siège de La Poste (les détails et la carte sont sur http://pgday.paris/contact/), et nous vous attendons nombreux : Inscrivez-vous dès aujourd’hui !